diarrhœe

FrancésEditar

 diarrhœe
Pronunciación (AFI):  Si puedes, ¡incorpórala!

EtimologíaEditar

Del latín diarrhoea, y este del griego antiguo διάῤῥοια.

Sustantivo femeninoEditar

Singular Plural
diarrhœe diarrhœes
1
Grafía obsoleta de  diarrhée.
  • Ejemplos:
1664, Jacques Chaillou, Qvestions de ce Temps svr l’Origine et le Movvement dv Sang, página № 35:
Si cela eſt ainſi , il ne faudra donc plus le remedier , quand la ſanguification ſera diminuée , deprauée ou abolie , ny quand l’attraction ou retention du chyle ſeront deprauées , non plus que dans la diarrhœe hepatique , dans la cachexie, dans l’atrophie , ou dans l’hydropiſie.
1671, Louis Guyon, Le Covrs de Medecine en François, página № 252:
Il ne faut point oublier le caillé de li vre, de chevreau, de veau, pour en vſer comme nous ayons écrit au chapitre de la diarrhœe.
1682, Lazare Riviere, La Pratique de Medecine avec la Theorie, página № 553:
La diarrhœe eſt mauvaiſe ſi elle ſurvient à la pleureſie ou à la peripneumonie par l’aphoriſme 16. de la ſection 6. ce qu’il faut entendre de la pleureſie , dans laquelle l’inflammation eſt ſi grande qu’elle ſe communique au foye ou à l’eſtomach , ou lorſque les forces abbatues par la maladie , la faculté retentrice eſt quaſi abolie : que ſi la pleureſie n’eſt pas ſi grande , & qu’elle recontre un corps fort cacochyme, le flux de ventre eſt quelquefois ſalutaire, principalement ſi quelques ſignes de coction ont precedé.

Referencias y notasEditar